En novembre 2016, après la décision du Comité de pilotage – COPIL- du demi échangeur au Sud de Vienne de retenir la variante Centre compacte, une majorité d’élus Reventinois a démissionné pour manifester son désaccord avec la solution Centre retenue, catastrophique pour la commune.

Avec des membres de la société civile, ils ont constitué le CES : Comité pour l’Echangeur au Sud de Reventin-Vaugris, pour demander que le projet de demi échangeur soit réalisé au Sud de la commune, en limite de la zone d’activité du Saluant.